Observatoire Hippocampe
Lagunes de Méditerranée
CPIE Bassin de Thau / Peau-Bleue


Projet

La lagune de Thau est un environnement naturel très particulier, à la productivité biologique élevée, riche d’une flore et d’une faune très spécifiques.

Patrick Louisy, directeur scientifique de l'association Peau Bleue, a initié en 2005 les premiers suivis pour étudier l'écologie des populations d'hippocampes et de syngnathes de la lagune de Thau. Le projet s'appuie sur une démarche de sciences participatives afin d'impliquer différentes personnes dans la collecte de connaissances sur ces espèces.

A travers l'hippocampe, animal emblématique du milieu lagunaire, il s'agit également de sensibiliser les publics à la fragile diversité de l'écosystème et la nécessité de le préserver.

Avec l’aide des habitants du territoire : plongeurs, pêcheurs, conchyliculteurs, gestionnaire, enfants des écoles, le projet Hippo-THAU étudie ce poisson hors normes et ses proches cousins les poissons-aiguilles. C'est la mobilisation de tous ces acteurs a permis que ce projet devienne le plus important programme scientifique français sur ces animaux.

Chaque année, c'est 150 bénévoles qui s'impliquent dans la collecte de données, et notamment grâce à la mobilisation de clubs de plongée partenaires, instances professionnelles et collectivités.

Le projet reçoit également le soutien d'une dizaine de scientifiques de plusieurs instituts de recherche (Ecomers, UPVD, UM2, IRD, ISEM, CEFE) qui participent au comité scientifique du projet et apportent leur expertise sur les protocoles et les analyses statistiques.

 

Objectifs d’Hippo-THAU :

Objectifs scientifiques

Objectifs d’implication citoyenne et de sensibilisation

 

Le projet Hippo-THAU est labellisé Observatoire Local de la Biodiversité par l’Union Nationale des CPIE.